L’originalité en photographie : colloque organisé par l’UPP, la SAIF en partenariat avec le Dante le 31 mai 2010 au Sénat

/ /
Publié le 16 mai 2010

Depuis l’invention de la photographie, la notion d’originalité soulève de nombreuses questions, en raison de la dimension mécanique de la création photographique. Le législateur comme les juges ont ainsi toujours eu des difficultés à caractériser l’empreinte de la personnalité de l’auteur photographe. Même si la loi de 1985 a abandonné l’exigence posée en 1957 d’un…

Depuis l’invention de la photographie, la notion d’originalité soulève de nombreuses questions, en raison de la dimension mécanique de la création photographique. Le législateur comme les juges ont ainsi toujours eu des difficultés à caractériser l’empreinte de la personnalité de l’auteur photographe. Même si la loi de 1985 a abandonné l’exigence posée en 1957 d’un caractère artistique ou documentaire pour accorder la protection, le malaise persiste. Le caractère technique de ces oeuvres demeure un sujet de controverse à l’heure même où la plupart des oeuvres de l’esprit sont réalisées avec des outils technologiques et non plus de la main de l’artiste.

Documents liés :