Faites l’actualité sur Juriscom.net !

Publiez vos actualités sur Juriscom.net pour faire connaître vos compétences en droit des NTIC

La diffusion de brèves d’actualité sur le site de Juriscom.net (4000 visiteurs quotidiens en moyenne) et ses lettres d’information (3600 inscrits) constitue un excellent moyen pour faire connaître vos compétences, celle de votre cabinet, ou votre propre revue en droit des NTIC. Elle contribue également à la libre circulation de l’information juridique au travers d’un site gratuit et reconnu dans le monde de la francophonie.

Pour soumettre une brève, il suffit de la communiquer à la rédaction sous format Word .doc ou sous format Libre .odt sans oublier de mentionner votre nom (ou pseudonyme), votre titre, ainsi que l’adresse de courrier électronique et/ou du site web que vous désirez voir apparaître.

Toute brève transmise sera supervisée et, si cela s’avère nécessaire, réécrite par l’éditeur du site. Juriscom.net l’édite pour vous dans la rubrique « actualité », l’annonce en première page ainsi que dans ses lettres d’information.

Toute brève publiée sur Juriscom.net portera les identifiants que l’auteur aura choisi ainsi que celle de l’éditeur-source.

Pour assurer leur qualité rédactionnelle et favoriser la rapidité de leur publication, les brèves devront respecter les recommandations suivantes :

1. Le sujet

Les brèves doivent nécessairement s’inspirer d’une information récente relative au droit des nouvelles technologies de communication, peu importe le pays d’où elle est émane. Leur contenu rédactionnel doit être original et ne doit en aucun cas reproduire celui d’articles préexistants. Vos sources doivent toujours être citées.

2. Le titre

Le titre doit être court. Privilégiez le style direct. Ex. « Renouveau pour le commerce électronique » au lieu de « Commerce électronique : le renouveau ».

3. L’attaque

C’est la toute première phrase de la brève. Il s’agit de rentrer directement dans le vif du sujet, sans introduction, ni détours. En général, les brèves francophones du type AFP ou les brèves de Reuters délivrent directement le point central de l’information (chiffre clé d’une étude statistique, solution d’un litige…).

Exemples :

  1. « Une étude du Congrès sur les sites gouvernementaux américains montre que seuls 3% d’entre eux se conforment aux règles sur le respect de la vie privée proposées par la Commission fédérale du Commerce (FTC) concernant le commerce électronique. »
  2. « Selon l’US Copyright Office, Napster n’est pas protégé par la loi sur le copyright, plus précisément le Home Recording Act, qui autorise la copie personnelle de morceaux musicaux à destination de parents ou d’amis, quand elle se fait à titre gratuit. »
  3. « Le 9 juillet 1999, la Cour supérieure de l’Ontario, au Canada, a rendu une décision exceptionnelle en reconnaissant force juridique aux usages sur Internet. »

4. Corps de la brève

Privilégiez les phrases courtes.

Evitez le passé simple, privilégiez le présent de vérité ou le passé composé.

Respectez les principes directeurs suivants : une idée différente par phrase ; une phrase, une idée. Cela signifie que chaque nouvelle phrase apporte quelque chose de supplémentaire. On évite ici les développements doctrinaux. Le rythme doit être soutenu et l’ensemble de l’article agréable à lire bien entendu. Un truc : si une phrase doit se prolonger un peu, la seconde phrase doit être très courte, très vive. Eviter la répétition trop facile des mots ou groupe de mots suivants : « mais » ; « que » ; « qui » ; « enfin » ; « donc » ; « en effet » etc… Ils peuvent apparaître dans un article, mais ne doivent jamais l’envahir.

5. La chute

C’est le dernier paragraphe et, le plus souvent, la toute dernière phrase. Il s’agit d’une sorte de conclusion. Cette phrase doit être courte. Elle peut consister en une question qui ouvre le débat, en une donnée numérique prévisionnelle, en une réflexion ironique ou en une citation décisive. Evitez les fins trop classiques du type : « affaire à suivre… ». Exemples de chutes :

  1. « Ses investissements dans ce support devraient atteindre 50 à 60 millions de F au cours des douze mois qui viennent. »
  2. « Le procès de Napster devant les juges de San Francisco doit s’ouvrir le 2 octobre prochain. »
  3. « La FTC, l’organisme de réglementation des marchés, a récemment établi, à l’intention des webmasters, une liste des règles de sécurité à respecter. Mais un porte-parole de la Maison-Blanche a précisé mardi 12 que ces règles ne concernaient pas les sites gouvernementaux. »

6. Les liens

Indiquez les différents liens nécessaires pour approfondir l’information délivrée (liens vers un jugement, une loi, un rapport, un article de fond…)

7. Taille de la brève

La brève idéale pour Juriscom.net comprend entre 1500 et 2800 signes (un espace = un signe).