Mise en observation des achats sur Internet en Angleterre

/ /
Publié le 12 juin 2006
Par .

L’Office of Fair Trading* annonçait à la fin du mois dernier une nouvelle initiative consistant à passer en revue les habitudes d’achats des consommateurs dans quatre secteurs clefs de la vente en ligne, évaluer la confiance des consommateurs, ainsi que le besoin de réforme.  Selon l’OFT, il y aurait 130.000 entreprises pratiquant la vente en…

L’Office of Fair Trading* annonçait à la fin du mois dernier une nouvelle initiative consistant à passer en revue les habitudes d’achats des consommateurs dans quatre secteurs clefs de la vente en ligne, évaluer la confiance des consommateurs, ainsi que le besoin de réforme.

 

Selon l’OFT, il y aurait 130.000 entreprises pratiquant la vente en ligne en Angleterre, ramassant 2.5% des dépenses des ménages, soit environ 18 millions de livres sterling par an. Ce secteur d’activité connaît une croissance exponentielle, puisque les ventes en ligne ont augmenté de 350% dans les cinq dernières années, comparé à une croissance de 20% pour la vente traditionnelle (pour tous les chiffres de la vente en ligne en Angleterre, voir Office of Fair Trading, « Internet Shopping, some key data« , Oft.gov.uk) Cependant, les consommateurs continuent à avoir des réticences quant à la sécurité des paiements et les problèmes liés à la livraison.

 

Le travail de l’OFT va se concentrer sur l’évaluation de quatre secteurs d’activité, représentant un tiers du volume de ventes. Ces secteurs sont la vente d’équipement électrique, la vente de musique en ligne (y compris les téléchargements), les billets d’avions et les ventes aux enchères en ligne.

 

Pour chacun de ces secteurs, l’OFT entend se concentrer sur l’évaluation de :

          la confiance des consommateurs,

          le niveau d’encadrement législatif,

          la connaissance par les consommateurs de leurs droits,

          la connaissance par les entreprises de leurs obligations et de la législation applicable.

 

L’OFT entend également se pencher sur les besoins des consommateurs et des entreprises, les pratiques d’application des lois et sur les expériences internationales dans ce domaine. 

 

Le travail de l’OFT consistera en la consultation des parties intéressées, notamment, entreprises, associations professionnelles, groupes de consommateurs, et secteur public. La publication du rapport est attendue pour le printemps 2007.

 

Christine Riefa

Membre du Comité éditorial de Juriscom.net

Lecturer, School of Social Sciences and Law

Brunel University, Angleterre

 


* Administration centrale britannique en charge de la concurrence, de la consommation et de la surveillance des marchés au profit du consommateur