Une association belge de défense des consommateurs déclare la guerre aux dispositifs anti-copie

/ /
Publié le 31 décembre 2003
Par .

Quelques mois après sa grande sœur française, l’association belge de défense des consommateurs « Test-Achats » a assigné ce jour 4 grandes firmes de disques, leaders du marché (Sony, EMI, BMG, Universal Music), pour obtenir une décision judiciaire sur les dispositifs anti-copie. Ce n’est qu’une demi-surprise. Dans un éditorial publié en février 2003, Test-Achats soulignait qu’à son…

Quelques mois après sa grande sœur française, l’association belge de défense des consommateurs « Test-Achats » a assigné ce jour 4 grandes firmes de disques, leaders du marché (Sony, EMI, BMG, Universal Music), pour obtenir une décision judiciaire sur les dispositifs anti-copie. Ce n’est qu’une demi-surprise. Dans un éditorial publié en février 2003, Test-Achats soulignait qu’à son estime, la protection des CD audio ratait sa cible de lutte contre le piratage (à grande échelle) et portait atteinte aux droits élémentaires des consommateurs d’utiliser les CD comme ils le souhaitent à des fins privées. L’association demandait déjà avec insistance que l’on interdise de telles pratiques. Au même moment, elle envoyait une lettre officielle au Ministre de l’Economie de l’époque pour qu’il intervienne dans ce sens…

Cliquez ici pour lire l’article [Droit-technologie.org]